AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'appétit vient en mangeant | PV Miho Kalaya |

Aller en bas 
AuteurMessage
Genoom Yindee

avatar

Nombre de messages : 608
Âge ~ Année : ► 18 ans ~ 2ème année
Activité : ► Taiiku : Athlétisme.

Sexualité : ► Bi. Mais intéressé par une fille ! ♥️
Humeur : ► On n'est pas à une bêtise près. Faisons-là et voyons après !
Situation : ► Amoureux mais célibataire ! ♥️
Topics : ► Libre pour un post.

x. More ?
Affinités:

MessageSujet: L'appétit vient en mangeant | PV Miho Kalaya |   Jeu 17 Sep - 14:28

    A cette heure comme chaque semaine, le vestiaire était bondé d'athlètes en sueurs qui essayaient de se rafraichir après une séance des plus intenses, la chaleur persistant encore en ce mois de septembre. Yindee ainsi que ses camarades se pavanaient dans le lieu-dit en se racontant leurs performances, les dernières blagues vaseuses qui circulaient au sujet d'une quelconque personne et bien entendu les rumeurs. Le jeune homme essayait plus ou moins de suivre les ragots, on ne savait jamais, il valait mieux se mettre au courant pour ne pas être surpris des possibles réactions des étudiants vis à vis d'une personne. Il cherchait évidemment à savoir si quelqu'un ne cherchait pas de mal à Miho en usant de sa naïveté, la jeune fille ne lui disait pas tout à son grand désarroi, il le savait très bien.
    Pour ne pas perdre ses bonnes habitudes il s'était encore et toujours chamailler avec Yuki, son querelleur préféré, cette fois-ci cela ne dura pas longtemps. A la sortie du vestiaire ils blaguaient déjà gentiment ensemble à propos d'un sujet quelconque qui pouvait intéresser deux sportifs pleins d'espoirs d'avenirs.

    Son sac accroché à son épaule à l'aide d'une sangle, il marchait en direction des bâtiments scolaires seul, ayant abandonné son camarade en cours de route celui-ci ayant un programme différent du sien. Le soleil faisait disparaitre peu à peu l'humidité de ses cheveux, quelques gouttes ruisselaient sur son uniforme qui dégageait une agréable odeur de lavande remplaçant l'émanation de sa propre transpiration due à ses heures sportives. Ses pas le menèrent en direction des cuisines dans le quartier des Musumes, non pas pour s'amuser à rabaisser une grande partie des membres, mais plutôt ayant comme motivation de voir sa chère Miho qui à cette heure devait être dans les fourneaux à préparer de succulents gâteaux et biscuits en tout genre. A cette idée un sourire s'afficha sur son visage et il accéléra le pas pour atterrir à l'entrée de la cuisine. Il tendit l'oreille à la recherche du moindre bruit qui pouvait prouver la présence d'un être humain dans cette pièce et à l'entente de ceux-ci il ouvrit doucement la porte et put voir dans un coin la jeune fille établie sur une des tables attendant sans doute que ses pâtisseries fussent cuites.

    Ses yeux se plissèrent lorsqu'une odeur de chocolat se mit à remplir la pièce, vraiment, il allait se régaler, il trouverait bien un moyen de soutirer quelques parts du gâteau de Miho, non ? Il avança d’un pas léger vers Miho essayant de ne pas la surprendre, le but n’étant pas de l’effrayer en cette belle après-midi. Arrivé devant la demoiselle il se mit à lui parler d'une voix qui se voulait calme

    - Dis, Yaya, t'aurais pas un morceau de gâteau pour moi, ton fan n°1, que t'aurais mis de côté par hasard ? Je viens juste de sortir du stade et ça serait bête de s'évanouir parce que je ne me nourris pas assez, tu ne crois pas ?

    Yindee n'était pas comme tout le monde, non, il ne commençait pas par saluer sa meilleure amie alors qu'il ne l'avait pas encore vu en ce jour, il préférait simplement penser à son estomac qui commençait peu à peu à réclamer quelques chose à manger après tant d'efforts. Le jeune homme avait bien insister sur le "fan n°1" pour remonter l'égo de Miho et peut-être ainsi avoir plus facilement des parts. Il était malin le petit Yindee ... En bonne conscience il aurait pu se dire qu'en étant sportif il pourrait faire plus attention à sa ligne et manger équilibré sans faire d'écarts, mais comment pouvait-on ne pas vouloir savourer les délicieux plats de la demoiselle ? Lui, ne le pouvait pas simplement.

    Il s'établit sans demander son reste sur l'un des sièges libres près de la table où se situait la jeune demoiselle en question tout en lui offrant son plus beau sourire. Il ne doutait pas du fait que Miho allait lui donner quelque chose, comment pouvait-on résister à un tel jeune homme ? Ce n'était pas comme s'il n'avait jamais usé de son charme au cours de sa courte existence. Miho allait sans doute bouder pour ne pas perdre ses bonnes habitudes et rien que pour ça il lui offrirait un adorable câlin pour faire afficher sur son doux visage un sourire resplendissant. N'était-elle pas adorable avec ses airs enfantins ?

    - Tu sais que je t'aime bien Yaya ? ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mirai-no-kakera.skyrock.com/
Miho Kalaya

avatar

Masculin
Nombre de messages : 35
Âge ~ Année : 17 ans~2e année.
Activité : Musume~Cuisine
Sexualité : Hétérosexuelle
Humeur : Toujours bonne voyons =3
Situation : Eh? De quoi? o.ô
Topics : Tentez toujours =3

x. More ?
Affinités:

MessageSujet: Re: L'appétit vient en mangeant | PV Miho Kalaya |   Jeu 17 Sep - 15:51

    Evidemment que Kalaya ne disait pas tout à son ami, a vrai dire, ce n’était pas trop le genre de la jeune fille de tout raconter sur ce qui se passait dans sa vie. Bon évidemment, lorsque Yindee tombait sur quelque chose qu’elle avait passé sous silence, parfois cela faisait des étincelles, mais bon, c’était une habitude entre eux, Yindee n’était pas toujours délicat, et la jeune femme avait tendance à bouder facilement lorsqu’elle n’avait pas ce qu’elle voulait. Et puis, à ses yeux , ses problèmes étaient ses problèmes. Elle savait que son meilleur ami ne voulait que la protéger, qu’il voulait le meilleur pour elle, mais elle n’avait pas envie de lui attirer des ennuis…. Pourtant, cela arrivait assez souvent, elle en était consciente… M’enfin, Yindee était son chouchou, son monsieur à elle, son adorable sportif, enfin, elle lui avait donné je ne sais combien de surnoms plus débiles les uns que les autres, mais c’était parce qu’elle l’aimait beaucoup, vraiment beaucoup . Bon d’accord, il avait ses défauts, un peu comme tout le monde, mais il était toujours là pour elle depuis le début de leur amitié, en première année. Qui aurait cru que deux personnages comme ça pourraient être amis? Certainement pas les « fans » de Yindee qui n’appréciait guère la jeune femme. Bah oui, un jeune homme comme lui avait des fans. Il était beau - à se damner, non?- , il était intelligent -selon Kalaya-, il était sportif… Qui aurait pu résister?

    Pour en revenir à la journée de Lala, eh bien… Rien de spécial en fait. Le matin, la jeune femme avait eu un contrôle de mathématiques, qu’elle n’avait pas vraiment apprécié. D’un côté, qui aimé les contrôles, et surtout ceux de mathématiques ? Pas Kalaya Miho, mais alors pas du tout. Les maths étaient bien trop terre à terre pour elle, elle préférait de loin être dans sa cuisine plutôt que dans une salle de classe. Puis elle avait eu un cours de littérature et enfin, elle avait déjeuné. Tout ce qu’on pouvait dire sur la cantine de Kyôsô, c’est qu’elle était franchement bonne. Bah oui, les élèves étaient à peu prés tous issus de familles aisées, ils étaient habitués à de la bonne nourriture, alors autant continuer dans cette voie, non ? Ensuite, l’après midi avait été consacrée à la cuisine, bien sûr. La jeune femme avait passé du temps avec la leader du club de cuisine afin qu’elle lui explique une recette sur laquelle elles devraient travailler bientôt. Puis peu à peu, la cuisine s’était vidée, et Lala s’était retrouvée toute seule dans la grande pièce. Autant en profiter pour faire de nouvelles recettes non? C’était donc à cela que la jeune femme s’était attelée à une série de petits fondants au chocolat.

    Allez savoir, peut-être se doutait elle que son ami allait venir, se souvenant qu’il aimait beaucoup le chocolat, ou peut-être parce qu’elle adorait simplement travailler cette manière. Mais contrairement à beaucoup des cuisinières de cet établissement, la jeune femme aimait beaucoup travailler les plats salés aussi, les matières moins nobles, enfin, elle aimait tout faire, c’est certainement cela qui faisait sa force. Mais malgré la prudence que prit Yindee pour s’approcher d’elle, la jeune femme sursauté, haussant un sourcil devant sa tirade.

     « Tu es venu juste pour me soutirer des gâteaux , Yindee? »

    La moue qui vint s’installer sur son visage laissa tout de suite penser qu’elle était boudeuse, et c’était exactement ça. Elle aurait voulu que son meilleur ami vienne pour s’amuser avec elle, pas pour lui soutirer des gâteaux, mais c’était habituel pourtant entre eux. Yindee adorait les gâteaux de la jeune femme, et puis, il ne savait pas cuisiner du tout, lui qui avait les Musume en horreur normalement…

    Kalaya le laissa s’installer, l’observant en soupirant tout en feuilletant son livre de recettes qu’elle avait acheté il y a quelques temps pendant un voyage à Paris . La jeune femme fit mine de baisser le nez sur les pages tout en ignorant son meilleur ami pour le moment, ne répondant absolument pas à sa question. Une petite séance de boudage lui ferait du bien. Mais malheureusement, le four se mit à sonner, annonçant la fin de la cuisson des fondants au chocolat. En lançant un regard noir à son meilleur ami, la jeune femme vint s’accroupir devant le four pour l’ouvrir et en sortir un premier petit pot rempli de ce magnifique gâteau au chocolat. Petit pot qui vint s’écraser au sol, alors que Lala venait tout juste de se brûler. Comment, elle ne savait même pas comment elle avait fait, mais en tout cas, ça faisait vraiment mal. Pourtant, tout en secouant sa main brûlée, elle observant le petit gâteau avec un air particulièrement désolé.

     « Y en a un qui est tout abimé maintenant… »

    Cela avait presque l’air de la déprimer, elle n’aimait pas gâcher de la nourriture, et puis son pot rose était cassé… Mais c’est alors qu’elle se rendit vraiment compte de la douleur qui lui vrillait la paume de la main. Non mais franchement, elle n’était vraiment pas douée…

     « Ahhh, mais ça fait mal… >_< »

    Bravo Kalaya…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genoom Yindee

avatar

Nombre de messages : 608
Âge ~ Année : ► 18 ans ~ 2ème année
Activité : ► Taiiku : Athlétisme.

Sexualité : ► Bi. Mais intéressé par une fille ! ♥️
Humeur : ► On n'est pas à une bêtise près. Faisons-là et voyons après !
Situation : ► Amoureux mais célibataire ! ♥️
Topics : ► Libre pour un post.

x. More ?
Affinités:

MessageSujet: Re: L'appétit vient en mangeant | PV Miho Kalaya |   Jeu 17 Sep - 21:15

    Personne n'aurait pu prévoir que les deux jeunes gens se lierait d'amitié si rapidement, peut-être qu'à cette époque Yindee n'avait pas encore ses idéaux ancrés en son esprit comme la rivalité des clubs. Le jeune homme était tombé sous le charme de la jeune femme dès leur première rencontre au détour d'un couloir, qui pouvait seulement ne pas résister à cet air adorable ? Enfin, si on apprenait à la connaitre on découvrait que bien entendu elle avait un bon nombre de défauts dont celui de bouder très facilement surtout en compagnie de Yindee qui la taquinait dès qu'il le pouvait. Puis, il fallait toujours qu'elle ne réponde pas à ses bourreaux ce qui agaçait sérieusement le jeune homme. On ne comptait plus le nombre de fois ou celui-ci s'était embrouillé avec Miho à ce propos, il essayait de la raisonner pour qu'elle apprenne à se défendre mais rien n'y faisait, elle ne se décidait pas à changer de comportement. Ça en devenait exasperant !

    L'entrée de Yindee ne se fit donc pas comme il l'aurait souhaité, il n'avait nullement l'intention d'effrayer la demoiselle sinon son comportement aurait été tout autre, plus brutal, plus brusque, plus rude ! Ses compliments n'arrivèrent pas à toucher Miho malgré sa bonne volonté, elle semblait s'être rendu compte de sa principale raison de sa venue dans cette pièce. Bon, il fallait feinter pour essayer de soutirer des gâteaux sans que la demoiselle ne soit plus vexée ou boudeuse. Il n'était pas là seulement pour ça, Miho comptait un minimum pour elle sinon la demoiselle ne tiendrait pas une place si importante dans son cœur. C'était sa meilleure amie quand même, s'il ne l'aimait pas, il lui aurait fait savoir depuis bien longtemps, d'une façon assez violente comme à son habitude avec les gens qu'il ne supportait pas. Avant qu'il ne puisse dire quoi ce soit Miho s'installa soigneusement à sa table tout en feuilletant un livre de cuisine et en faisant mine de l'ignorer.

    - Je suis venu pour te voir bien évidemment ! Je te cherchais et je me suis dit que j'avais plus de chance de te trouver ici qu'ailleurs alors je suis venu. Quand je suis arrivé j'ai senti cette agréable odeur de chocolat et je me suis dit que peut-être t'en avais un pour moi ? C'est tout ! Comme si je ne pensais qu'à manger ...

    Un sourire s'afficha sur son visage lorsque Miho eut une frimousse renfrognée, la connaissant, elle garderait ce visage juste quelques minutes mais une fois qu'il lui ferait un câlin, la taquinerait, elle reviendrait cette demoiselle tout mignonne et souriante. Elle ne répondit pas à sa question, bon, il fallait rapidement trouver quelque chose pour qu'elle redevienne souriante. Le jeune homme ne pensait pas que se nourrir non plus mais disons qu'il était assez gourmand et qu'il ne ratait jamais une occasion pour pouvoir le faire, encore plus s'il croisait Miho qui lui offrait de fabuleuses pâtisseries.

    Ce fut le "ding" du four qui le fit sortir de ses pensées, il releva les yeux et croisa le regard noir de la jeune femme qui se voulait intimidant. Il se mit à rire doucement, la demoiselle croyait réellement pouvoir l'effrayer avec ça ? Si c'était l'effet voulu, elle avait raté son coup. Il suivit la silhouette de Miho se dirigeait vers l'appareil électrique ne voulant pas rater un seul instant la scène qui se déroulait devant lui. Il avait bientôt pouvoir gouter l'un de ses plats favoris, mais bien entendu il avait fallu que la jeune femme se brûle avec l'un de ses pots. Elle le lâcha brusquement et ne semblait que se préoccuper arrêta ses mouvements pour regarder son cher pot en morceaux sans se préoccuper un seul instant de sa blessure. Il lâcha un profond soupir devant ses réactions, il se leva de son tabouret et se dirigea vers Miho l'entrainant avec lui au robinet le plus proche. Il l'immobilisa au cas où, la demoiselle serait bien capable de chercher à ramasser les morceaux plutôt que de se soigner. Il enclencha l'eau du robinet qu'il régla à une température tempéré pour éviter un trop grand refroidissement au niveau de la peau, et mit la main de Miho au contact du liquide.

    - Vraiment y'a que toi pour faire ça ! Bon, tu laisses ta main pendant au moins 20 minutes sous l'eau et ne pense même pas à ramasser ton pot en morceaux, je vais m'en occuper ainsi que pour le reste. Aies encore moins l'idée de sortir ta main, à moins que tu souhaites finir avec des cloques sur ta paume mais je t'en empêcherai quoiqu'il arrive. Compris ?

    Suite à ses mots il se dirigea vers le four et appuya sur le bouton pour l'éteindre, il n'était certes pas doué en cuisine mais au moins il savait faire ça. Il chercha des yeux un chiffon ou un gant pour pouvoir sortir les pots, ce qu'il trouva assez facilement, il enfila deux gants et sortit précieusement chacun des récipients pour les poser sur le plan de travail. Une fois son œuvre fini, il attrapa un balai ainsi qu'une pelle et commença à ramasser chacun des morceaux, tout en faisant attention à ne laisser aucun fragments ni se blesser au passage. Il guettait malgré tout Miho au cas où ou celle-ci se décide à ne pas obéir à ses ordres. Une fois sa tâche accompli il jeta les morceaux à la poubelle la plus proche. Il se mit à regarder Miho, depuis le temps elle devait se sentir relativement mieux, non ?

    - Ça va mieux maintenant ? Non ? Fais-moi penser à aller à l'infirmerie pour aller te chercher une crème pour ta brulure que tu devras en principe appliquer jusqu'à que tes douleurs cessent.


    On pouvait facilement remarquer que Yindee s'inquiétait sur l'état de la demoiselle après cette brûlure, elle devait sans être bénin mais cela ne rassurait pas le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mirai-no-kakera.skyrock.com/
Miho Kalaya

avatar

Masculin
Nombre de messages : 35
Âge ~ Année : 17 ans~2e année.
Activité : Musume~Cuisine
Sexualité : Hétérosexuelle
Humeur : Toujours bonne voyons =3
Situation : Eh? De quoi? o.ô
Topics : Tentez toujours =3

x. More ?
Affinités:

MessageSujet: Re: L'appétit vient en mangeant | PV Miho Kalaya |   Ven 18 Sep - 16:32

    Mais maintenant qu’elle l’avait dans sa vie, la jeune femme ne pouvait absolument plus se passer de son meilleur ami. C’était un fait, elle s’était très vite attachée à lui. Bon, de nature, elle ouvrait son cœur assez facilement, pourtant c’était différent avec Yindee. Après qu’il l’ait aidé à retrouver son chemin dans les couloirs de l’établissement, ils s’étaient revus, et encore une fois après. Finalement, ils se voyaient maintenant tous les jours, du moins la jeune femme voulait toujours voir son meilleur ami même si c’était un tout petit peu, juste quelques minutes… C’était sa dose à elle de câlins, de bisous, de bêtises. Car Yindee n’arrêtait pas de la taquiner, et la jeune femme aimait bien l’embêter elle aussi. C’était leur petit jeu, mais ils ne faisaient pas que cela. A côté, ils avaient des petits moments à eux, des petits moments de tendresse et de discussions. Des moments de vraies disputes aussi, lorsque Yin tentait de faire réagir la jeune femme sur ce qui lui arrivait. Encore, elle était victime de certaines brimades, venant de jeunes filles « jalouses » ou tout simplement mauvaises, et de quelques garçons vraiment bêtes. Pour le moment, cela n’avait pas mal tourné, mais la jeune femme avait tendance à penser que si elle commençait à changer, les choses seraient peut-être pires… Cela pouvait paraître illogique, mais pas réellement… Et elle n’avait pas particulièrement envie de commencer à entrer dans ce cercle vicieux… Ce qui provoquait de nombreuses disputes avec son cher ami.

    Pour en revenir à son irruption dans la cuisine, Kalaya se doutait bien du pourquoi de sa venue, mais elle avait bien envie de voir s’il allait lui faire un nouveau compliment. Oh qu’elle était fourbe la petite fille! Mais elle était ainsi, elle aimait bien que son meilleur ami lui prouve qu’il l’aimait toujours autant. N’allez pas croire qu’elle était très exigeante, et qu’elle lui demandait sans cesse des câlins, non, elle lui offrait elle-même quand elle en avait envie. Mais voila, Kalaya n’avait jamais réellement eu d’ami aussi proche, alors elle ne souhaitait pas le perdre. Lala finit par lever les yeux vers son ami qui affichait un sourire devant son propre air renfrogné. Elle finit par soupirer, levant les yeux au ciel, avant de fermer les livre qu’elle était en train de feuilleter. Bien sûr qu’elle lui donnerait un gâteau, même deux s’il le voulait, après tout elle n’avait fait cette recette pour la tester, pas pour les observer. Mais voila, elle ne pouvait pas s’empêcher de prendre la mouche quand son ami venait pour manger, elle était comme ça.

     « Ca va, t’en auras un. »

    Alors Kalaya se dirigea vers le four pour sortir les petits fondants qui semblaient particulièrement appétissant. Mais voila, rien ne se passa comme prévu, puis que la jeune femme se brûla l’intérieur de la main. Et son petit pot alors? Il était tout mignon, et maintenant il était tout cassé… Sincèrement, Kalaya s’inquiétait plus pour sa petite céramique rose que pour sa main, qui lui faisait vraiment mal pourtant. Elle leva des yeux étonnés vers son ami lorsqu’il s’approcha pour lui mettre la main sous l’eau plus ou moins froide . La jeune femme eut une petite moue, elle aurait aimé l’aider à tout ramasser mais elle n’eut pas le temps de faire quoi que ce soit que , Yindee s’en occupait déjà. A nouveau, elle eut une petite mou, surtout après toutes remontrances qu’elle venait de recevoir. Non, bien sûr ce n’était pas méchant, elle en avait un tout petit conscience, mais alors un tout petit hein. Elle avait toujours tendance à prendre les choses au premier degré quand Yindee la taquinait gentiment.

     « J’ai pas fait exprès, je veux pas avoir des cloques… »

    Oui, on aurait tout à fait dit une petite fille prise en faute.

    D’un côté, il y avait cette grande gamin qui se mordillait la lèvre en regardant son ami faire, de l’autre, il y avait ce jeune homme magnifique en train de ramasser les restes de ce gâteau au chocolat qui sentait si bon. Lui qui détestait les Musume, il se retrouvait à en aider une… Bon évidemment, ce n’était pas n’importe laquelle, c’était Kalaya, sa Kalaya. Le suivant des yeux, elle fit bien attention à ce qu’il ne se coupe pas, et elle finit par hocher la tête lorsqu’il revient vers elle.

     « Ca me fait moins mal… Je peux enlever ma main de sous l’eau? »

    N’allez pas croire que la jeune fille était complétement stupide et qu’elle n’était pas capable de se soigner elle-même, ce n’était pas ça, mais lorsque ça touchait à la cuisine, et à ses pâtisseries, elle pouvait amplement passer à côté d’une brûlure ou d’une coupure. Elle se pencha légèrement pour observer les autres petits pots avant d’avoir un sourire particulièrement ravi.

     « Ils ont l’air parfaits! Tu peux en manger si tu veux, c’est une nouvelle recette que j’ai essayé! Tu vas voir, c’est un fondant au chocolat, mais dans le cœur j’ai mis des noisettes! Papa m’a dit que ça pourrait être bon, tu me diras si tu aimes? »

    Et hop, la Kalaya toute joyeuse était de retour, si bien qu’elle avait complètement oublié sa main, la sortant de l’eau en parlant avec de grands gestes. Lorsqu’elle remarqua cela, elle laissa échapper un « oups » avant de la remettre sous l’eau avec un petit sourire. Après tout, Yin ne lui avait toujours pas dit si elle pouvait ou non s’éloigner!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genoom Yindee

avatar

Nombre de messages : 608
Âge ~ Année : ► 18 ans ~ 2ème année
Activité : ► Taiiku : Athlétisme.

Sexualité : ► Bi. Mais intéressé par une fille ! ♥️
Humeur : ► On n'est pas à une bêtise près. Faisons-là et voyons après !
Situation : ► Amoureux mais célibataire ! ♥️
Topics : ► Libre pour un post.

x. More ?
Affinités:

MessageSujet: Re: L'appétit vient en mangeant | PV Miho Kalaya |   Mar 29 Sep - 23:05

    Miho et Yindee étaient comme les deux doigts de la main, rare était les journées où on ne voyait pas les des jeunes gens ensemble au risque de voir l'étudiant de mauvaise humeur. Yindee ne se retenait en aucun cas pour transmettre sa contrariété traitant facilement d'imbécile chaque individu qui avait le malheur d'être sur son chemin. On devait se méfier des fréquentes colères de Yindee qui n'étaient généralement pas ou peu violentes mais au cours desquelles il pouvait dire n'importe quoi en ne mâchant pas ses mots. Ses meilleurs amis ne devraient pas s'étonner ou s'indigner si un beau jour, sans raison apparente, il les traitait de tous les noms. Bien entendu il s'excusait une fois sa colère finie auprès des personnes concernées, qui quelque fois ne faisait même plus attention à celui-ci. Il n'y avait qu'en la personne de Miho qu'il essayait de ne pas se mettre en colère trop rapidement et fréquemment connaissant le caractère boudeur de l'étudiante. Il ne supportait pas de la voir dans un état similaire à celui-ci. D'ailleurs en cet instant derrière son sourire se cachait un sentiment d'amertume.

    Yindee n'essaya même pas de cacher sa joie lorsque la demoiselle prononça ses quelques mots : « Ça va, t’en auras un. ». Il laisse échapper un cri à la limite de l'hystérie qu'avait certain(e)s fan(e)s lorsque leur idole avait jeté un semblant de regard vers eux. La gourmandise devait être un de plus grand défaut du jeune homme qui ne pouvait ô grand jamais résister à une telle tentation, encore plus si c'était Miho qui se mettait à préparer un quelconque petit plat. Si quelqu'un voulait essayer de l'amadouer ou même de le séduire, il suffisait juste de savoir cuisiner un minimum - chose qu'il ne savait nullement faire -. Le jeune homme n'arrivait même pas à préparer des nouilles ou faire un cuir un œuf sans se ou renverser le contenu sur le sol en faisant une fausse manœuvre. Le seul moment où vous pourrez le voir maladroit était bien dans des situations ressemblant à celle-ci.

    Lorsque la jeune femme se brûla Yindee réagit au quart du tour faisant en sorte que Miho mette sa main sous l'eau, il connaissait au minimum les premiers secours en cas d'accident. Il avait certainement exagéré par rapport à l'apparition des cloques mais au moins Miho n'allait pas sortir sa main avant un moment. Il leva les yeux au ciel lorsque celle-ci fit la moue tout en murmurant qu'elle n'en voulait pas. Une fois sa tâche accomplie, il se retourna vers celle-ci tout en l'observant avec son air enfantin qui la rendait adorablement craquante. Yindee plissa légèrement les yeux lorsqu'elle lui demanda si oui ou non, elle pouvait retirer sa main du liquide bleu.

    - Justement, si tu souffres encore maintenant c'est que tu dois laisser ta main sous le robinet ! Et puis les 20 minutes ne sont pas encore passées alors cesse de t'agiter et attend calmement que les douleurs s'estompent.

    Et sans prévenir Miho se mit à se mouvoir tout en expliquant la façon dont elle avait préparé ses succulentes pâtisseries. Bien entendu l'étudiant écoutait attentivement ses paroles, il avait toujours été passionné par les dires de la jeune femme par rapport à sa cuisine mais il appréciait moins le fait qu'elle ne fasse pas attention aux possibles blessures engendrées par la brulure. Il y avait donc au cœur du gâteau des noisettes, Yindee s'imaginait déjà en train d'en manger un à un sous le regard inquisiteur de Miho. La demoiselle se rendit compte de son erreur et remit sa main sous l'eau attendant apparemment un ordre du jeune homme pour savoir si oui ou non elle avait la possibilité d'agir de la sorte.

    - Non, mais je vais t'attendre quand même ! Je vais pas en manger alors que t'es là près du robinet en train de souffrir. D'ici 2-3 minutes tu pourras, je crois, enlever ta main sans qu'il y ait de cloques mais par précautions il vaut mieux appliquer une crème au cas où les douleurs ne partent pas d'elle-même.

    Plusieurs minutes passèrent ainsi jusqu'à que la demoiselle puisse arrêter ses premiers soins. Une fois que Miho revint vers lui, il attrapa par là une cuillère et commença à manger un des fondants au chocolat. On pouvait lire très facilement sur son visage qu'il appréciait ceux-ci, son doux sourire s'élargissait au fur et à mesure qu'il mangeait le fondant. Sa faim commençait à se calmer à chaque cuillère, les grammes qu'il avait perdu lors de son entrainement avait réapparu sans aucun doute mais il ne s'en souciait guère. Il ne s'était jamais un seul instant inquiéter à ce propos préférant simplement se nourrir sans se poser tant de questions.

    Il arriva rapidement à la fin et pu s'empêcher de complimenter Miho de ses talents culinaires et demandant bien entendu s'il avait le droit à une seconde part. Il avait été bien élevé quand même Yindee, il ne venait pas d'une famille aisée pour rien.

    - C'est super bon ! L'idée des noisettes au cœur du gâteau était une agréable idée, faudra remercier ton chère papa ! Dis Yaya... J'aurais le droit à une seconde part ou pas ?

    Il posa cette question en lui lançant un regard des plus craquant dont il en avait les secrets pour que Miho cède à ses paroles, après tout elle ne lui avait pas dit qu'il aurait le droit de manger un seul et unique gâteau ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mirai-no-kakera.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'appétit vient en mangeant | PV Miho Kalaya |   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'appétit vient en mangeant | PV Miho Kalaya |
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] L'appétit vient en mangeant, l'envie de parler aussi...
» Dotch et Lilin d'appérault de Cassel
» Devine d'où vient cette image?
» Guillaume vient chercher Nathalie Estève.
» Après la pluie vient toujours le beau temps [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kyôsô no Gakuen :: Le bâtiment scolaire :: La cuisine-
Sauter vers: